Les enfants et la violence

L'EDUCATION ARTISTIQUE DANS LES COMMUNAUTES AFRICANO-MEXICAINES par Soledad Zamora

Aujourd'hui, l'Education Artistique joue un rôle des plus important dans le monde, tant dans le domaine de l'enseignement que dans celui de l'apprentissage. Les écoles privées, les instituts culturels, les centres éducatifs, élaborent de nouveaux programmes afin de développer les talents de leurs élèves. Toutefois, ceux qui ont le plus besoin de nouveaux programmes d'éducation sont les centres culturels, les écoles publiques rurales, oubliés, la plupart du temps, des très enrichissants programmes d'éducation artistique. Or, il est absolument nécessaire, pour les élèves et pour les enseignants, d'avoir accès à de nouveaux programmes d'éducation artistique, ateliers, formation informatique et conférences afin d'améliorer leur pratique d'enseignement et d'apprentissage. C'est également une voie royale pour acquérir de nouveaux savoirs et développer les aptitudes des élèves.

Chaque fois qu'un enseignant fait preuve de compétences en matière d'éducation artistique, dans un deuxième temps, les talents de ses élèves se développent de manière significative. Créativité, conscience de soi, dons pour la communication, empathie envers les autres, adaptabilité, et conscience sociale sont quelques unes des dispositions que développe l'éducation artistique au travers d'un enseignement bien conçu, que ce soit en milieu rural, dans des espaces publics, ou dans des centres culturels. Elle favorise un apprentissage dénué d'appréhension, empathique et empreint de respect, multidisciplinaire, ce qui développe la conscience sociale. Elle met en exergue les problèmes culturels, et permet d'appréhender les problèmes sociaux avec du sens critique.

Les élèves qui bénéficient d'une éducation artistique tout en étudiant plusieurs matières comme les Mathématiques, les Sciences, et la Technologie au sein de leurs programmes scolaires, acquièrent un sens de l'empathie plus développé, deviennent suffisamment créatifs pour trouver et proposer des solutions aux problèmes qui surgissent dans leur environnement.

Luis Morales, artiste en vue d'Oaxaca, a mis sur pied un projet suivi d'éducation artistique à El Paso del Jiote, Santa Maria Huazolotitlan, Pinotepa Nacional, Oaxaca. Ce projet a vu le jour au sein d'une communauté de 716 habitants, selon, en 2010, l'Institut Ntional de statistiques et de géographie, l'INEGI. Cette ville est située entre les états de Guerrero et de Oaxaca, et a pour nom « La Costa Chica ». La Costa Chica abrite le groupe Mixtec, appelé 'La Troisième Racine' ( la tercera raiz), à cause de ses ascendances africaines. Les activités principales en sont la pêche, l'élevage d'animaux de basse cour, la culture de la mangue, de la banane, et du blé.

Ce village compte 22 enfants afro-mexicains (18 enfants et 4 adolescents) qui, pendant un an et demi, ont participé à un projet d'éducation artistique. Ces enfants vivent dans des conditions de grande pauvreté, loin des services de santé et de protection de la famille, sans éducation ni de possibilté d'emplois. Au tout début de ce programme, les enfants présentaient un comportement très violent, intolérant, totalement dépourvu d'empathie, de culture et d'identité.

Le problème de ces jeunes réside dans le fait qu'ils vivent avec leurs grand-parents ou des membres de leur famille depuis que les parents les ont abandonnés – compte tenu du manque de travail – pour émigrer aux USA où ils travaillent illégalement et d'où ils envoient de l'argent pour aider leur famille. Ces enfants sont donc 'largués' à des km en arrière, complètement oubliés des parents – ils sont le dernier de leur problème – ne recevant ni attention ni soins de la part de leur famille.

En dépit de ces conditions de vie difficiles, ce groupe d'artistes en herbe, talentueux, a fait montre de grandes aptitudes artistiques, de créativité, de connaissance sociale de leur environnement, d'empathie envers les autres, la chose la plus importante étant que la perception de leur identité a évolué au fil de la pratique artistique et de l'éducation reçue au quotidien. Au bout d'un an et demi, ces enfants ont atteint des paliers importants tels que l'acceptation de leurs racines et de leur culture, ils se sont intéressé à des possibilités d'études autres, ont compris les besoins des autres dans leur environnement proche, et d'autres choses encore.

La vidéo « El Paso del Jiote » propose quelques uns de ces résultats. Le projet « Murales y Talleres » , édité par daniel Sroor Pierantozzi, produit par México Arte y Tiempo, montre l'importance de l'éducation artistique dans les communautés défavorisées. Ce projet témoigne de la conviction profonde en la pratique de l'éducation artistique dans les milieux ruraux et dans les espaces publics. Elle fait éclore chez les enfants des valeurs, une identité culturelle, de la créativité, de la conscience sociale, diminue la violence et les conflits avec leur entourage.

 

Bibliographie

El Paso del Jiote. Proyecto Murales y Talleres. Daniel Sroor Pierantozzi. México Arte y Tiempo. ARTAC http://vimeo.com/58085471

http://mlktaskforcemi.org/pathways/afro-mexicans-in-guerrero-the-costa-chica-region/
http://ww.frbsf.org/community-development/files/cp_fullport.pdf

Adler Judith E. 2003. Artists in office: An Ethnography of an Academic Art Science
Quinn Thérèse, Hochtritt Lisa, Ploof John. 2001. Art and Social Justice Education, Culturel
Davis, Hoffman Jessica. 2007. Why our schools Need the Arts Paperback
Cahan Susan, Kocur Zoya. 1994. Contemporary Art and Multicutural Education

 

Regarder la vidéo 'El Paso del Jiote 2013' ci-dessous:

 

 

Regarder la vidéo 'El Paso del Jiote 2014' ci-dessous:

 

 

Regarder la vidéo 'México Arte y Tiempo' ci-dessous:

MÉXICO ARTE Y TIEMPO (ENGLISH SUBTITLES) from Daniel Sroor Pierantozzi on Vimeo.

 
Les enfants et la violence
La maladie de Parkinson
La maladie d'Alzheimer
Autisme
Construire la Paix
Défense de l'environnement
Semaine Africaine